Interview de Tony Morse de H²O

Interview de Tony Morse et du cul de Toby.

Pas facile de catcher un chanteur aussi radical que Toby Morse. Straight Edge complètement dédié à sa cause et à son groupe H²O depuis 1995. Mais s’il y a une chose sur laquelle il ne résiste pas c’est de parler skate. Je l’avais déjà branché en 2015 lors d’une étonnante date dans la ville d’Arras!!! L’occasion de parler rampriding et du titre skate composé avec Caballero. 2017, l’occasion se représente durant le festival punk/hardcore GROEZROCK.

Toby refuse quasi toutes les interviews sauf celle de ma pote Flamande Greet qui a les bonnes connexions (du genre Joey Cape de Lagwagon, Spike de Me First….) et la notre pour SK8.NET: Skate oblige. L’interview qui suit est super détendue, On lui propose une formule informelle de discussion entre skate, musique et végétarisme. Toby est à l’aise, on le met à l’aise en montrant des photos qu’a fait Fred Ferand, le fameux photographe Bordelais, dans ma pool. En échange Toby nous montrera son cul et son corps entièrement tatoué. Whatelse!!!

Photos Concert et words par : Sylvain STRICANNE & Silvère VASSELIN
Photos Skate par : Richard Roqué

Toby Morse tatoué PMA 365 sur le cou

Salut Toby, tu es un skateur-musicien. Te souviens tu par quelle passion tu as commencé ? En fait tout est venu par mes frères au travers du punkrock, et très vite ça m’a porté vers le skate qui dans les vidéos des 80’s contenait beaucoup de musique dite agressive, du punkrock . Mais j’ai d’abord était en contact avec la musique assurément.

Penses tu que la musique t’as influencé dans ta pratique du skateboard ? Clairement oui !!! cette musique m’a motive à skater plus durement. Ces groupes comme Circle Jerks, Black Flag, Dead Kennedys, Minor Threat….Le punkrock en général et le skate maintenant vont de paire, main dans la main. Ce qui n’est pas tout à fait le cas avec le Hip-Hop ou la Jungle, même si ces styles sont géniaux. De plus, des vidéos comme les Bones Brigade vidéo contenaient des groupes de musiciens skateurs comme The Faction, Big Boys ou McRad.

Tu me dis un truc intéressant du fait que tu regardais des vidéos en étant jeune où l’on voit Steve Caballero. Yeahhhh et maintenant c’est fou c’est mon pôte. C’était un de mes héros tout comme Christian Hosoï. Je me souviens être allé à Mont Thrashmore en 1986, j’avais 16 ans. Steve Caballero m’a signé mon T-shirt The Faction, on a tiré une photo du moment. J’avais un petit appareil photo qui me servait à shooter pour un petit fanzine où j’écrivais. Christian est même venu à un de mes anniversaires. Je suivais aussi Tony Magnusson, je le photographiais et lui me regardait skater. J’étais un kid, Christian signait tout le temps mon matos.

C’est dingue car le regard que tu vais vers ces « stars » c’est carrément inversé, maintenant c’est eux qui te regardent ? A l’époque quand j’avais 16 ans, en tant que kid je ne me rendais pas compte qu’ils n’était pas aussi vieux que moi. Au bout du compte là, j’ai 47 ans et Christian a juste 49 ans. Mais plus jeune ils paraissaient bien plus vieux que moi.
Maintenant Hosoï me tatou. Regardes là (il me montre une partie de son corps qui est entièrement tatoué), c’est son second.

Je peux le photographier ? Oui vas y. Mattes ici Cab m’a aussi tatoué.

Caballero Tattoo

Hosoi Tattoo

Il t’a fait un roadster ?Non c’est un Bones Brigade, vas y shoote le. (Il me montre sa fesse tatouée). Regardes ici j’ai ce skateboard complètement cinglé, une belle pièce.

Super le graphique JFA, le Beastie Boys ou Tracker. Là, Suicidal Tendencies.

Dead Kennedys, The Faction, Powell… Je suis en permanence dans le skate. Ma femme travaille pour The Berrics. Mon fils passe son temps à skater avec une bande de potes. Il fait du street alors que moi je suis un ramp-rider ou un bowl-rider. Je suis à fond dans le half-pipe.

Il me semble que tu roules régulièrement et avec Eddie Reategui.

Oui on skate ensemble au SUPREME LA Bowl, il est super serré et tendu à rouler. Je suis allé roulé dernièrement avec Cab et Christian dans ce gros bowl au Vans skatepark. J’étais super nerveux, je ne pouvais rien faire. Je me suis contenter de carver. C’est si intimidant de rouler avec eux. Il font des airs au niveau de la tête. Puis on c’est revu au même endroit pour l’anniversaire de Christian. Son fils était là. Il est tellement fort. Il fait des frontside grind tellement tenus…J’ai fait des bonnes photos.

Comment est venue l’idée de la chanson skate avec Cab ? Tu sais ce que c’est d’être passionné de skate. Ça m’est venu comme ça puis je suis allé dire à Cab que j’adorerai l’avoir sur cette chanson. Je lui ai dit : « c’est ma première chanson qui parle de skate, tu es mon héros en skate. Viens avec ton propre riff, ton propre style et viens au studio, on placera ça où tu veux dans le titre ». Il a joué de la musique toute sa vie.

Il devait faire une tournée avec vous ? Oui, il n’a pas pu.

Il m’avait dit qu’il avait slamé et ne pouvait plus bouger le bras. Qu’il était dégoûte. Nous aussi beaucoup. Ce mec est tellement dévolu et humble en même temps en tant qu’être humain. Tu vois c’est une légende et il est simple. Je l’ai vraiment connu dans les années 90 ainsi que Christian…C’était pendant une tournée mondiale de passage en Californie. Maintenant on côtoie tout le temps.

Parlons un moment du mouvement Vegan qui chez nous est plus du ressort de la mode que d’un mode de vie. C’est vrai que la France est le seul pays au monde où lorsque l’on est en tournée, il est un peu compliqué d’être nourrit vegan. Les gens ne comprennent pas chez vous ce qu’est être vegan.

Si c’est une mode en France, il faut que vous sachiez que c’est la meilleur mode au monde de ne pas manger de viande. Ça aide les gens à être en meilleure santé, c’est mieux pour la terre entière.

Mais si c’est une mode, elle dure depuis vraiment longtemps, j’ai tant d’amis devenus vegan. J’ai une amie qui dirige et créée che East Side Burgers. C’est juste délicieux.

Tu penses pouvoir jouer un rôle comme motivateur en France pour changer la vision des gens ? Les gens en France qui sont dans la scène punk/hardcore doivent prendre conscience de ce qu’ils mangent et ce qu’ils vivent. J’écris des chansons, je les chante. C’est cool car en général le monde change dans ce sens. Les gens deviennent de plus en plus conscient de tout cela, ils ont plus de compassion sur ce qu’il se passe sur cette planète. L’impact sur l’environnement du fait de manger du bœuf par exemple. Il y a une forme d’évolution en marche. Il n’est pas trop tard d’inverser la tendance sur cette terre qui parfois devient folle. Il y a tellement de gaspillage, tellement d’élevages inutiles particulièrement aux States. Les gens en arrivent à manger 3 fois par jour de la viande, l’obésité est grandissante.

Tu penses que ça va vraiment changer ? Oui je le pense, je l’espère. Je suis allé à Las Vegas qui est devenu l’endroit le plus vegan du monde. C’est carrément incroyable. Beaucoup de grandes stars deviennent vegan : Miley Cyrus, Beyonce,Jay-Z. Ils donnent de l’espoir et ça aide. C’est un message très positif.

Peut être que Beyonce ne le sera pas toute sa vie ? Elle vient de lancer avec son mari une compagnie vegan. J’ai rencontré Jay-Z dans mon restaurant favori. Il a pris conscience de tout cela. Il est si influent à la télé, à la radio c’est carrément génial d’avoir quelqu’un qui ne fait pas parti de la culture alternative hippie ou punk…ça aide.

Moi je défend le truc dans mon mouvement hardcore avec ceux qui m’entourent.

Comme Mike Vallely ? Je l’adore, je ne l’avais encore jamais vraiment rencontré, justement je l’ai mailé la semaine dernière pour parler de ça. C’est un skateur incroyable. Tu connais Steve Olson ? Lui aussi je l’adore, il shredde comme personne.

Puis s’en suivi une discussion informelle sur le skate sur les tricks qu’il aime rentrer, comment faire des handplants…